Actions sur le document

Sortie inédite du Cheval Bayard

Dans de nombreuses fêtes folkloriques, il existe un « lundi », un jour d’après. A Ath, au lendemain du cortège, les géants circulent dans les rues de la ville pour rendre visite aux habitants.  Des pièces sont glissées dans les tirelires, appelées « blôts ».

Fatigués, les porteurs ont l’occasion d’élargir leur groupe grâce aux porteurs du lundi qui auront peut-être un jour la chance de danser le long du cortège. En début d’après-midi, les géants se rassemblent face aux maisons de retraite situées près de l’hôpital pour faire quelques pas de danse pour les résidents n’ayant pas pu participer aux festivités.

En 2017, le Cheval Bayard effectuera cette sortie. Il s’agit d’une première pour le fameux destrier, preuve qu’une tradition qui vit évolue avec son temps.

Le Cheval Bayard : fiche d’identité

Le destrier, avec les 4 fils Aymon, est attesté en 1462.  Disparu au cours du 16ème siècle, il est réintroduit en 1948, à l'initiative d'une société de gymnastique locale, grâce au talent du sculpteur René Sansen.  Seize porteurs le font danser avec la musique de Huissignies.

Poids : 632 kilos (+ enfants) – Taille : 6,30 mètres